E-Commerce

Le Cameroun absent du top 10 des pays africains les plus avancés en matière d’e-commerce

Le rapport émane de la conférence des nations unies pour le commerce et le développement (cnuced)

 

Depuis l’avènement de la vente en ligne au Cameroun avec des acteurs comme kaymu et jumia, le e-commerce  n’a  pas cessé de progresser. En 2021 on note la présence de nouveaux acteurs comme Pacifik, Iziway qui ne cessent de s’améliorer au quotidien. Les problèmes liés aux livraisons sont progressivement en train d’être  résorber.  La Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (UNCTAD ou CNUCED) a rendu public son B2C e-commerce 2020. Il porte sur 152 pays qui ont été évalués sur la base de quatre critères : la part de la population ayant un compte dans une institution financière ou auprès d’un fournisseur de services de paiement mobile, la part de la population utilisant Internet, l’indice de développement postal (2IPD) et l’accès à des serveurs Internet sécurisés.

Lire aussi: Lancement de la compétition Miss High Tech Cameroun

Le top dix (10) africain est formé, du premier au dixième, par Maurice, l’Afrique du Sud, la Tunisie, l’Algérie, le Ghana, la Lybie, le Kenya, le Maroc et le Sénégal. Au niveau mondial, ces pays sont, respectivement, 69e, 73e, 80e, 81e, 85e, 88e, 94e, 95e et 99e. Le leadership revient  à la Suisse avec un score de 97 sur 100.

La deuxième et la troisième place sont occupées par les Pays-Bas et le Danemark. La moyenne du continent africain est de 30 sur 100, loin en dessous de celle de la planète qui est de 55 sur 100. Les chefs de file du classement de la CNUCED attirent des investissements dans l’hébergement de plateformes de commerce en ligne. Ce sont aussi des pays exportateurs.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Enable Notifications    OK No thanks