E-PaiementFOCUSStart-Up

Start-up: Focus sur les Start-ups moteurs de développement croissant

Start-up 237 au Coeur du Digital !! Yes we Can

Depuis peu , l’Afrique  et particulièrement le Cameroun s’arriment sur la donne mondiale qui met stop aux archaïsmes.    Le old  money making change et cède  la place à l’intelligence artificielle . Une véritable aubaine car un champ plus grand du marché de l’emploi s’ouvre pour tout le monde . C’est notre focus hebdomadaire : les Start-ups . La Start-Up ; cet anglicisme selon robert est appelé Jeune entreprise novatrice dans le secteur des nouvelles technologies, sur Internet. Au Cameroun , ces entreprises ont le vent en poupe . Elles boostent l’économie dans divers secteurs : l’agriculture , la Santé , la cuisine , la technologie,la finance, la communication des entreprises ; etc..

Start-up : Impact du Digital dans l’agriculture

 

Impact: l’agriculture et le numérique il fallait  y penser dans un contexte africain où tout est Bio .  Pas encore exploité , les acteurs pas assez formés ou pour la plupart formés dans le tas . Vite la start-up  résoud l’équation visibilité du produit, rentabilité, valeur marchande et production efficace et efficiente des terres. Donc le suivi est là l’argent  entre , bye bye le dure labeur bonjour le Smart . Acteurs : voici quelques Start-ups qui sortent du lot et qui influencent positivement le secteur agricole au Cameroun ; fini le temps de la sorcellerie ‘’tout ce qui allait mal était l’œuvre des sorciers’’

 Start-up Agrix Tech

 Agrix Tech : est une application qui soigne les plantes malades , grâce à son intelligence artificielle intégrée . Elle permet aux agriculteurs à l’aide d’une photo  de déterminer la maladie , l’éradiquer et trouver le produit qui va préventif. Adamou Nkoutou , Promoteur Agrix Tech, ingénieur en informatique définit Agrix Tech . Pour lui c’est une plate-forme au service de tous les agriculteurs qui ont besoin du support technique pour réussir . Le prix spécial du Président , la co-promotrice du projet Agrix Tech Dorothée Mvondo Nganti parle  .  « Notre projet est plus novateur parce qu’il concerne le petit agriculteur que tout le monde néglige souvent.

              Il suffit de prendre une photo de la plante grâce à l’application et elle va se charger de diagnostiquer . Puis vous dire de quoi souffre votre plante, ainsi que le type de traitement approprié. Ou d’engrais à utiliser pour booster votre culture. L’un des avantages est que l’application peut fonctionner sans connexion internet. Les résultats (de l’analyse) sont donnés en plusieurs langues locales pour aider nos agriculteurs qui ne parlent pas toujours français ou anglais. Pour cela, il suffit de sélectionner une langue »En d’autres termes, soigner la terre pour une meilleure productivité ! c’est l’économie qui  augmente c’est le Cameroun qui gagne .

La Startup Save Our Agriculture 

Save Our Agriculture: une startup qui conçoit et fabrique des unités aquaponiques urbaines pour aider les petits producteurs locaux à se saisir des problèmes logistiques qui font que la nourriture est si chère dans les marchés, est arrivée en deuxième position.

 

Start-up Agrocom Agribis

 

AgrocomAgribis : plate-forme numérique pour faciliter aux agriculteurs Camerounais l’accè au marché avec des prix de vente les plus honnêtes avec la  AgrocomAgribis internetSmsmarché. De plus selon George Ebellé, le Secrétaire exécutif d’Agrocom, cité par le quotidien gouvernemental, «cette plateforme compte déjà plus de 65 000 inscrits et n’attend plus que la signature de la convention avec le ministère de l’Agriculture pour être disponible».

Vous l’avez compris le numérique et l’agriculture c’est un bon combos le consommateur plus proche du producteur . A ce propos madame le Ministre affirme :  « Je suis émerveillée et rassurée que le chef de l’État ne s’est pas trompé en disant que l’économie numérique c’est le défi du siècle. Ce sont les jeunes qui sont à même de relever ce défi. (…) Avec le thème créer, innover et oser, les jeunes ont montré qu’ils ont saisi le projet. La qualité des projets et le nombre de participants montrent que le message est passé et que le meilleur est à venir », a confié la ministre camerounaise des Postes et Télécoms, Minette Libom Likeng.

Ce secteur c’est l’avenir de l’économie du pays il n’y a qu’à voir les entreprises qui naissent chaque jour à ce jour . e-Paiement : Pour les acheter, il suffit de s’inscrire sur le site, de sélectionner les produits désirés ou de demander le service d’un expert puis de payer soit directement via mobile money ou Paypal, soit à la livraison. Une fois la commande ou le service reçue, les responsables des entreprises appellent pour confirmer et s’assurer de l’adresse exacte de livraison. Les produits peuvent alors être acheminés chez le destinataire pour le cas de la demande ; l’expertise peut être faite  pour le cas du producteur   . Même si le risque est présent le mariage agriculture et digital a de l’avenir …Let Watch and See..

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Enable Notifications    OK No thanks