Big DataE-CommerceFOCUSStart-Up

Le Cameroun se dote d’un Data center 100% africain

Avec le soutien de Microsoft, ST Digital qui est un acteur majeur dans la transformation digitale va permettre aux entreprises locales de stocker localement leurs données en toute sécurité. D’où la mise en place d’un data center

Lancement du data center 100% africain

Sous l’impulsion de Microsoft, leader américain en développement des technologies, ST Digital a réussi la prouesse de mettre sur pieds le premier Data Center Africain. Désormais avec ST Digital, le Cloud & Datacenter Services est désormais disponible au Cameroun. D’après les propos de Anthony Same, le Directeur général de ST Digital il était primordial pour le continent africain de se doter d’un data center : «il est important de préserver la souveraineté de nos données stratégiques. La plupart des grandes entreprises de notre pays transitent leurs informations et services informatiques sur les serveurs étrangers », a-t-il indiqué. De conception TIER 3, le Cloud & Datacenter Services est doté de 98,8% de disponibilité et permet également à ses utilisateurs d’externaliser leurs services informatiques via le cloud ST Digital. D’après Jean Francis Ahanda, le Directeur Cloud et Datacenter Services de ST Digital, l’externalisation de l’hébergement des applications et le stockage des données permet de « diminuer les coûts liés à la gestion des infrastructures informatiques, disposer d’un meilleur contrôle du service informatique, assurer la disponibilité et la sécurité des données, améliorer la productivité des entreprises ».

Apport de cet outil aux entreprises et startups locales

La mise en place d’un data center neutre de niveau Tier 3 sur le Cameroun va apporter beaucoup à l’écosystème numérique. Ça va permettre à l’écosystème numérique d’avoir la possibilité d’héberger localement ses données mais aussi ses applications avec un acteur qui a un positionnement orienté sur le service, sur la création de la valeur locale, avec une offre riche et là encore locale.

Pourquoi les entreprises locales devraient t’elles adopter ce nouvel outil ?

Au Cameroun mais aussi en Afrique il y a encore des réticences qui peuvent être techniques, culturelles ou conjoncturelles. Aujourd’hui avec la mise en place d’un data center local, c’est pour évacuer toutes ces réticences-là. Il faut que les Camerounais se sentent confortables à l’idée d’aller vers le cloud. Parce que le cloud ce n’est pas un nuage ; le cloud c’est un data center, une structure technique telle que celle que nous opérons ici à Douala.

Lire aussi: Transformation digitale: zoom sur l’un des piliers au Cameroun

Le lancement de cet outil par l’entreprise ST Digital était couplée d’un échange sur le thème « enjeux et problématiques du cloud au Cameroun ». Occasion pour tous les acteurs de la tech au Cameroun de mieux appréhender les opportunités d’un Datacenter africain intégral. Mais également pour les potentiels clients de l’entreprise ST Digital, de cerner les garanties des concepteurs du Cloud & Datacenter Services : la sécurisation des données, la capacité de stockage, la confidentialité de l’hébergement, et le renouvellement des appareils.

Recevez l’actualité digitale en un clic.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Enable Notifications    OK No thanks