E-CommerceE-Logistique

Logistique et e-commerce au Cameroun

La place de la logistique dans les transactions liées au commerce en ligne

La logistique, l’ultime défi pour le e-commerce en Camerounais et africain

Le marché africain de la vente en ligne ne cesse d’enregistrer de nouveaux venus tel que GoodMarket et bien d’autres. Le développement des technologies mobiles a favorisé l’ouverture d’accès au commerce électronique. Les paiements dématérialisés via mobile sont les principaux acteurs de cette réussite.

Logistique et e-commerce

Dans le commerce traditionnel que nous soyons en petites ou grandes surfaces, le client se déplace vers le point de vente pour acquérir sa marchandise puis, repart avec celle-ci. Le client assure donc la logistique aval du point de vente.

Dans le e-commerce, c’est l’inverse : la marchandise va vers le client. On assiste donc à une inversion du flux physique en aval de la chaîne logistique. Ce phénomène n’est pas sans conséquence sur la gestion des flux logistiques. En réalité, les distances ne disparaissent pas avec le commerce électronique. Au contraire, elles augmentent.

Quel est le véritable enjeu du e-commerce en Afrique ?

Les transactions dans le e-commerce sont clôturées lorsque le client est livré et après expiration du délai légal de rétractation. Ce dernier existe dans les conditions générales prévues sur les sites de vente en ligne. Ici, les attentes des clients sont plus fortes qu’ailleurs en termes de délai et de ponctualité des livraisons.

Dès lors, la maîtrise de la chaîne logistique est cruciale. En effet, elle permet de réaliser la promesse du commerce électronique : une commande en quelques clics et une livraison rapide.

Pour y parvenir, de nombreux processus doivent être maîtrisés. En effet, la notion de chaîne logistique ne saurait se résumer aux phases de gestion de stocks et de transport. Elle implique non seulement une maîtrise de la phase d’approvisionnement auprès des fournisseurs mais également, vente à distance oblige, la maîtrise de la logistique retour (échange/retour du produit, service après-vente). Ceci en passant par une optimisation du stockage, une préparation parfaite des commandes et une livraison dans les temps. La bonne maîtrise des coûts logistiques doit aussi être prise en compte.

La logistique orientée e-commerce connait encore de nombreuses limites et contraintes au Cameroun. Entre autres c’est l’état des route, l’absence de géolocalisation dans nos villes. Le coût de la livraison reste un véritable problème dans la chaîne logistique. Il est encore élevé chez nous au Cameroun, et dans beaucoup d’autres pays d’Afrique noire francophone.
L’autre limite, c’est le retour de marchandise. Comment faire pour retourner une marchandise qui a été achetée, et dont le client décide de changer d’avis ? Le délai de rétractation au Cameroun dépend d’un acteur a un autre.

Comment optimiser   la logistique du e-commerce au Cameroun ?

Pour améliorer davantage les services logistiques, il faudrait que la numérotation des rues et maisons soit effective. Il faudrait aussi que des panneaux de signalisation soient plantés dans les villes et quartiers pour orienter les personnes. Cela permettrait aux nouveaux agents logistiques dans une ville par exemple de réussir à réaliser des livraisons dans les limites de temps.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Enable Notifications    OK No thanks